Les Feluettes/Lilies/Los Endebles

Création : automne 1987 par le Théâtre Petit à Petit de Montréal et Le Centre National des arts du Canada dans une mise en scène de André Brassard.

Lilies or the revival of a romantic drama, traduction en anglais de Linda Gaboriau
Los Endebles o la Repetición de un drama romántico, traduction en espagnol mexicain de Boris Schoemann
Los Lirios, traduction en espagnol uruguayen
The Selks, traduction en écossais de de Bill Findley et Martin Bowman
Le Mammole, prova o ripetizione di un dramma romantico [1992] (italien)
The Doejtes (néerlandais)
Leiles (autre version en néerlandais)
Lilies(Japonais)

  • Publiée en français chez Leméac Éditeur (Montréal), 1987
  • en français, en Europe, Éditions Théâtrales, Paris, 1994 et 2006
  • Published in English by Playwrights Canada Press
    Toronto, 1990.
    Buy the book.
  • Publicada en español por Ediciones Milagro, Mexico, 2002
  • pubblicato in italiano da Sipario, No.534 e da Ubulibri, Milano, 1994.
  • other translations conctact Cead
    ...
    « ...Les Feluettes marque le coup d'un nouvel âge théâtral, celui du retour de l'âme et de l'émotion. Brute, sauvage, cruelle comme l'amour et comme le théâtre quand il se fait grand!
    Jean Barbe, VOIR, 1997

    "....On pense à Genet, la structure de la pièce de Bouchard, sa langue aussi sont très classiques. Les plus beaux personnages sont secondaires. L'ensemble des Feluettes a la lenteur d'un cérémonial sous haute surveillance.
    Odile Quirot, LE MONDE, janvier 1990 »
    ...
    Synopsis
    En 1952, un groupe d'ex-prisonniers, sous la direction d'un des leurs, le Vieux Simon, séquestrent l'évêque Jean Bilodeau pour lui jouer des événements ayant eu lieu quarante ans auparavant alors que Simon et Bilodeau étudiaient au Collège Saint-Sébastien de Roberval. Simon était amoureux du jeune comte Vallier de Tilly, aristocrate français ruiné, exilé avec sa mère qui attend désespérément le retour de son mari et la chute de la IIIe République qui signalerait un retour de la monarchie.

    Le spectacle des ex-prisonniers, qui raconte les amours troublées entre Vallier et Simon ainsi que les tentatives de Bilodeau pour s'immiscer entre eux, a pour but de faire avouer à monseigneur Bilodeau les véritables circonstances de la mort violente de Vallier, pour laquelle Simon a été injustement condamné.




    ©Studio Life, Tokyo

    Nobuo Kyo (Vallier) et Ken Osawa (Simon), Lilies (Tokyo) de Michel Marc Bouchard, mise en scène de Jun Kurata, Studio Life, Japon, 2002

    La création


  • LE FELUETTE, lecture de la première version dirigée par l’auteur en collaboration avec le Théâtre de la Vieille 17 d’Ottawa et Théätre français du Centre national des Arts, CNA, printemps 1985 et Théâtre d’aujourd’hui, 1986.

  • LES FELUETTES OU LA RÉPÉTITION D'UN DRAME ROMANTIQUE,création, m.e.s. de André Brassard,, assisté de Lou Fortier, Théâtre Petit à Petit et Centre National des Arts, Salle Fred-Barry, Montréal, Québec, automne 1987

    © Robert Laliberté

    Denis Roy (Simon) et Jean-François Blanchard (Vallier). Théâtre Petit à petit et Centre National des Arts, Montréal, 1987.


    Présentée également à l'Atelier du Centre National des Arts, et au Théâtre Le Mont-Royal à Outremont en 1987; à la Quinzaine internationale de théâtre de Québec (1988), au Festival des Francophonies de Limoges (1988), au Marché des arts de la scène à Paris au Théâtre Desjazet au Festival des Nuits francophones de Lyon en 1988; au Théâtre du Nouveau-Monde de Montréal (1988), au Théâtre du Nouvel-Ontario de Sudbury, à l'Implanthéâtre de Québec et au Studio du Centre National des Arts d'Ottawa en 1989.

    Distribution de la création
    Jean Archambault(Monseigneur Bilodeau), Jean-françois Blanchard (le Comte Vallier de Tilly), René-Richard Cyr (Jean Bilodeau), Hubert Gagnon (Le Vieux Simon, le père Saint-Michel et le Baron de Hüe, René Gagnon (La Comtesse Marie-Laure de Tilly), Claude Godbout (l'étudiant et la Baronne de Hüe), Yves Jacques (Lydie-Anne de Rozier), Roger Larue (Père Saint-Michel et le Baron de Hüe), Denis Roy (Simon Doucet.
    Assistance à la mise en scène de Lou Fortier. Décor de Richard Lacroix
    Costumes de Marc-André Coulombe
    Éclairade de Claude Accolas
    Musique de Christian Thomas.
    Distinctions
    *Grand prix littéraire du Journal de Montréal, 1988
    *Prix d’interprétation décerné ex aequo à René Gagnon et Yves Jacques
    Quinzaine internationale de Théâtre de Québec, 1988
    *Prix de la Meilleure interprétation masculine décerné à René Gagnon
    *Prix de la Meilleure mise en scène décerné à André Brassard par l'Association québécoise des critiques de théâtre, 1988
    *Prix Gascon-Roux du Théâtre du Nouveau Monde,1988-1989
    Critiques de la création


    "... Non seulement s'y confirme le talent exceptionnel d'un auteur dont la langue est d'une beauté rare... La pièce s'inscrit comme un chef d'oeuvre de la dramaturgie québécoise des années quatre-vingt. Le duo Bouchard-Brassard récidive avec éclat, avec une telle intelligence et un tel impact... Courez à la Salle Fred-Barry, le génie théâtral, ces jours-ci, y loge!... Une pièce sur l'hommosexualité? Certes et la plus vive qui soit, la plus vraie. Une pièce sur le théâtre? Surtout! Et l'une des plus juste qu'il m'ait été donné de voir!" Robert Lévesque, Le Devoir

    ©Robert Laliberté

    René-Richard Cyr (Bilodeau), Théâtre Petit à Petit et Centre national des Arst du Canada, Montréal, 1987.

    "...Retenez le titre. Les Feluettes! Aujourd'hui comme demain, on parlera de cette pièce comme l'une des plus fortes, des plus insolites et des plus troublantes oeuvres théâtrales présentées chez-nous."...Louise Banchard, Journal de Montréal.

    "... Les Feluettes captive par son intensité dramatique, boulverse par l'authenticité des émotions et le lyrisme des sentiments. On pense à Molière pour la noblesse et l'âme des personnages, à Shakespeare pour le complexité du drame amoureux et à Genet pour la représentation poétique du désir homosexuel." Luc Boulanger, CAMPUS

    "Partis d'un sujet à hauts risques farci de chausse-trappes, texte, mise en scène et interprétation boulversent toutes les données sans coup férir. Acteurs enfiévrés, éléments du décor en feu, l'intrigue elle-même semble se consumer comme une mèche à retardement jusqu'au dénouement..." LE FIGARO, octobre 1988
    Les Productions

  • LILIES OR THE REVIVAL OF A ROMANTIC DRAMA , traduction de Les Feluettes par Linda Gaboriau lecture publique. m.e.l. de André Brassard, au Factory Lab de Toronto, printemps 1988.

  • LILIES,Lecture publique, m.e.l. de David Briggs, Soho Repertory Theater, Inc. New-York, USA, fév. 1989.

  • LES FELUETTES... (Reprise), m.e.s. de André Brassard, assisté de Lou Fortier, Maison de la culture Frontenac de Montréal, Théâtre du Micmac de Roberval et Institut Canadien de Québec en 1989;huit semaines au Théâtre du Ranelagh (Paris) et tournée en France (Chartres, Alençon, Bretagne à Lorient, Tours, Combs-la-Ville, Brive, Montargis ainsi). Retour au Théâtre de la Ville de Longueuil et au Théâtre l'Elysée à Montréal en 1990.

    © Robert Laliberté
    Cédric Noël (Valier) et le regretté Jean-Louis Millette (la Comtesse de Tilly). Au Théâtre du Ranelagh, Paris, 1990.


    La Critique parisienne

    "... A priori suicidaire, le choix de monter ces Feluettes... revenait à s'empêtrer dans le fatras Saint-Sébastien-rouge-opéra, collégiens en amour et drame passion impossible, sans oublier le spectre de l'éternel clergé noir et poupre. Tout en conservant ces éléments, le tour de force inespéré s'accomplit: le bateau tient brillamment, tandis que tout le monde chavire, embarqué à Roberval en 1912 et en 1952... Du théâtre intense et passionné comme trop rarement..." LE FIGARO, 20 octobre 1988

    "....On pense à Genet, bien sûr, mais la strucure de la pièce de Michel Marc Bouchard, sa langue aussi sont très classiques. Les plus beaux personnages sont secondaires; la comtesse et Lydie-Anne. L'ensemble des Feluettes a la lenteur d'un cérémonial sous haute surveillance. La mise en scène de Brassard atteint sur ce régistre de beaux points d'orgue... Odile Quirot, LE MONDE, 31 janvier 1990

    "...La saison théâtrale 1990 débute avec bonheur à Paris. Jusqu'au 18 février, le Ranelag présente Les Feluettes... Charge contre les pouvoirs de l'église, pamphlet contre l'hypocrisie bourgeoise, cette pièce est surtout une magnifique réflexion sur l'amour entre deux garçon trops purs, trop fragiles, sur la théâtralité des sentiments, une relecture du romantisme, une épopée de l'âme et des corps qui se devinent, un voyage aux confins des émotions fortes. Ses personnages, comtesse fantasque, garçons rêveurs, belle Française aguicheuse ou prêtre passionné de théâtre version érotico-ecclésiastique, sont tous interprétés par des hommes.Avec tendresse, insolence, pudeur et humour, l'auteur signe un texte rare, comme si Genet avait fleurté avec Montherlant... Harry J.Bov, GAIPIED, janvier 1990

    "...Une multiplication de perspectives et un spectacle envoûtant,à la lisière de la réalité et de la fiction..."Thierry Bayle, LE QUOTIDIEN, 15 janvier 1990

    N.d.a: Les extraits critiques pour les productions suivantes seront sur le site officiel sous peu.


  • LILIES OR THE REVIVAL OF A ROMANTIC DRAMA, (création de la traduction anglaise de Linda Gaboriau des Feluettes...) m.e.s. de Brian Richmond, Théâtre Passe-Muraille, Toronto, 1991.

    Awards at the Dora Mavor Moore Awards:

    Outstanding New Play
    Lilies, by Michel Marc Bouchard, translated by Linda Gaboriau
    Outstanding Production
    Outstanding Sound Design
    Don Horsburgh, Lilies
    ©Theatre Passe-Muraille
    Maurice Godin (Lydie-Anne) and Damon Doliviera (Simon), Passe-Muraille, Toronto 1991.

    DE DOEJTES.traduction néerlandaise et mise en scène de Thom Van der Goot. Théâtre De Lewei, Drachten, Hollande, septembre 1991.


    LES FELUETTES..., m.e.s. de Benoît Lagrandeur, Théâtre de la Rubrique, Jonquières, février 1993.


    Richard McMillan (Countess). National Ats center, Ottawa. M.e.s. de Brian Richmond. Octobre 1992


  • LILIES...,reprise, m.e.s. de Brian Richmond, Ottawa, coproduction CNA et Ouananich theatrical production, octobre 1992.

  • LE MAMMOLE, PROVA O RIPETIZIONE DI UN DRAMMA ROMANTICO lecture-publique de la traduction de Francesca Moccagatta des Feluettes lors du Festival Intercity de Florence, octobre 1992.

    LILIES..., m.e.s. de Todd Wait, Université d'Alberta, mars 1993.



  • LILIES..., m.e.s. de Sandhano Schultze et Roy Surette, The Arts Club, Pink Ink et Touchstone Theatre, Vancouver, Colombie-Britannique, Canada. Mars 1994.


    Brandon McClarty (Vallier) et Peter Wilds (Simon). The Arts Club, Pink Ink et Touchstone Theatre, Vancouver, Colombie-Britanique, 1994.


    *Lauréats de six Jessies Richardson Award dont meilleure production de l'année.
    Outstanding Performance by an Actor in a Supporting Role for John Moffat
    Body of Work for Design by Robert Gardiner
    Outstanding Direction of a Play or Musical for Schultze/Surette
    Outstanding Performance by an Actor in a Lead Role for Allan Morgan
    Outstanding Costume Design of a Play or Musical for Barbara Clayden
    Outstanding Production of a Play or Musical for LILIES


  • LILIES (THE MOVIE), scénario de l’auteur basé sur LES FELUETTES, traduit par Linda Gaboriau, réalisé par Jhon Greyson, Aérostat Productions, Toronto, 1994.

  • LILIES...,Hoy Polloy Theatre, Melbourne, Australie, juin 1995.

    LIRIOS O EL ENSAYO DE UN DRAMA ROMANTICO, Horacio Nieves (Simon) et Gustavo Bouzas (Vallier), traduction en espagnol-uruguayen de "Les feluettes" par Eduardo Schinca. M.e.s. de Juan Antonio Saraví. Montévidéo, Uruguay, Teatro El Tinglado, 2001..



  • LILIES..., m.e.s. de Anna Mackay-Smith, Department of Theatre, Faculty of Fine Arts, York University, Toronto, 1995-1996 Season

  • LILIES... m.e.s. de Sam Lovett, The Central Coast theatre works, The Lounden Nelson Center Theater, Santa Cruz, Californie, USA, avril 1996.

  • LILIES, scénario de l'auteur d'après Les Feluettes, traduction de Linda Gaboriau, réalisation de John Greyson, Gala Film (Montréal) et Tryptich production (Toronto), 1995. Compétition officielle Festival international des films de Locarno, Suisse 1996.Film d’ouverture sur la grande place de Locarno.

  • LILIES…, m.e.s. de Jason McLean et Marion Johnson, Loring Cafe Theater, Miniapolis, Minessota, USA, aout 1999.

    Constantino Moran (El conde Vallier de Tilly) et Hugo Arrevillaga (La contesa de Tilly), Teatro de la Capila, Mexico, 1999


  • LOS ENDEBLES…, m.e.s. et traduction mexicaine de LES FELUETTES de Boris Schoeman, Teatro Publik et l’UNAM, Mexico, automne 1999.

  • LOS ENDEBLES…, m.e.s. de B.Schuman, Mexico, Téatro de la Capela, reprise en mai et juin 2000.
    Pour plus d'informations sur Los Endebles, cliquer ici

    Blake Serano (Vallier) et Michael Sherwin (Simon), Nearly Naked Theatre, Phoenix, Arizona, Etats-Unis, 2000

    Read a review.



  • Lilies…, m.e.s. de Damon Dering, Nearly Naked Theatre, Phoenix, Arizona, Etats-Unis, 2000.

  • LILIES…, Tracer Productions, Denver, Colorado, Etats-Unis, 2000.

  • LILIES..., The Loft Theater Group, Feast of Fools Festival, New-York, 2000.

  • LILIES, m.e.s de Frank Pullen, Journeymen Theatre Compagny, Holy Couvent Church, Chicago, juin 2001.

  • LOS LIRIOS,(les feluettes en espagnol urugayen), m.e.s. De Juan Antonio Saraví, Teatro del Tinglado, 2001.

    Lilies en japonais, Studio Life Theatre, m.e.s. Jun Kurata, Tokyo, Japon, mai 2002


  • LES FELUETTES EN JAPONAIS…, traduction en japonais, The Sakai Agency inc, Tatemi Productions, Studio Life , m.e.s. Jun Kurata, Tokyo, Japon, mai 2002.

  • LES FELUETTES…,m.e.s de
    Serge Denoncourt, Espace Go, Montréal, novembre 2002.

    Soirée des Masques de l'Académie québécoise du théâtre
    *Meilleur production Montréal
    *Prix du public Loto-Québec
    *Meilleur rôle de soutien à Robert Lalonde, la comtesse
    *Meilleur costume
    *Meilleur décor


    Critique dans VOIR

    LILIES…, Joseph Brack (Simon) et Sean Brosnahan (Vallier), m.e.s. de C. Glen Matthews, Raleign ensemble players , Gallery Two, Art Space, Raleignh, Norht Carolina, février 2003

  • LILIES…,Raleign ensemble players , Gallery Two, Art Space, Raleignh, Norht Carolina, février 2003.

    "... This production is a prime example of how theater can engage you as no movie can." Roy C.Dicks, The News and Observer, février, 2003

    Patrick O'neill (Vallier) et Maxwell Hessman (Simon), Actor's Theatre of Washington, Dc, USA, octobre 2003.


  • LILIES..., m.e.s. de Jeffrey Johnson, Actor's Theatre of Washington, Dc, USA, octobre 2003.

  • LELIES… Les Feluettes en Hollandais par et m.e.s. de Jay Borg, Theartergroep Gideons Bende, COC Theaterzaal, Amsterdam, juin 2004.

    Israël Gamache (Simon) et François Bernier (Vallier). La Troupe des Treize, Université Laval, avril 1994.


  • LES FELUETTES…, m.e.s. Jean-Philippe Joubert, La Troupe des Treize, Université Laval, avril 2004.

    Gregory J.Palmerino (Count Vallier de Tilly) et Drew Sutherland (Simon Doucet), Rude Guérilla, Santa Anna, Californie,août 2004


    read all the reviews

  • LILIES…, Rude Guérilla, m.e.s. de Steven Wagner, Santa Anna, Californie,août 2004.

    "... Among the sweeping literary elements: Bouchard's positively
    Dickensian raft of colorful, eccentric characters and his choice of themes, which encompasses undisguised romantic love; the complex emotional connections between young adults and their aging parents; issues of trust, loyalty and integrity; and man's accountability, to himself, to other men and to God. As adept is Bouchard's use of symbolism - notably, the elements of fire, water, earth and air...
    Eric Marchese, The Orange County Register, august 2004

  • Les Feluettes, m.e.s. de Frédérick Dubois, Théâtre de la Bordée, Québec, octobre 2004

    Steven Strobel (Simon Doucet) et Clayton B.Hodges (Count Vallier de Tilly), American Conservatory Theatre, San Francisco, mars 2005.


  • LILIES…, m.e.s. de Serge Denoncourt,American Conservatory Theatre, San Francisco, mars 2005.

    "...It's a curios, often compelling and brillantly staged play whitin a play...", Robert Hurwitt, SFGate, San Francisco, mars 2005

    Other Review

  • THE SKELFS, traduction écossaise de Les Feluettes… de Bill Findley et Martin Bowman, lecture publique au Traverse Theatre d’Édimbourg en coll.Avec Scottish Society of playwrights, theb QUEEN Margaret University College and the Playwright’s Studio Scotland, Édimbourg, Écosse, 1er novembre 2005.

  • LILIES..., m.e.s. by Sean Bland, Saybrook Sudler Fund Production, at the Saybrook Underbrook, University of Yale, USA, March 2006.

  • LILIES..., lecture publique, m.e.l. de Jackie Maxwell, Shawn Festival, Ontario, juillet 2007.

    Axel Arnault (Vallier), Guillaume Saint-Pierre(Jean Bilodeau ) et Victor Perrault (Simon) , Troupe Nacéo, Québec, juin 2007


  • LES FELUETTES…, m.e.s. de Olivier Sanquer, Troupe Nacéo, Université Laval, Québec, juin 2007.

    « Simplement bouleversée, voilà comment j’ai quitté le Théâtre de Poche le 29 juin dernier après […] « Les Feluettes ou la Répétition d’un drame romantique » de Michel Marc Bouchard, mise en scène par Olivier Sanquer. » (Mireille Soucy, CHYZ 94.3 FM)

    « En montant Les Feluettes ou la Répétition d’un drame romantique de Michel Marc Bouchard, la troupe de théâtre Nacéo s’attaque à une pièce difficile, explorant le mouvement tortueux entre réalité et fiction, vérité et mensonge, vie et mort. Elle réussit à nous y entraîner. […] C’est ainsi l’excellence de plusieurs acteurs qui vient encore mettre en relief vérité et mensonge […]. Rouslan Kats […] est tout simplement sublime : il nous offre des moments de pure émotion. » (Christiane Vadnais, Impact Campus)

    « Afin de souligner le 20e anniversaire de la pièce de théâtre Les Feluettes, la troupe de théâtre Nacéo en a magnifiquement proposé [...] représentations. » (Olivier Poulin, Fugues)

    ©Victoria Nightingale
    Sam Millard (Simon Doucet)et
    Max Lindsay (Count Vallier De Tilly)
    , Wild Oats Productions, London, UK, 0ctobre 2007


  • LILIES..., m.e.s. Joseph C.Walsh, The Space and at the Brockley Jack Theatre, Wild Oats Productions, Londres, septembre 2007

    "Lilies is a thoroughly engaging piece of theatre. But it is more than that - this play is real brain food. In fact it's a feast. Go see, or go hungry!" Sandra Giorgetti - The British Theatre Guide, October 2007

    "It’s all as delicate and shimmering as an impressionist painting and only the ending is too abrupt." Barbara Lewis - The Stage - October 2007

    "It takes guts to put on a play like this: with no elaborate sets, or expensive pyrotechnics to hide behind, just a complex script, and committed, intelligent acting. If this was the quality of the performance on the first night, I’d love to see the end of the run."
    Harriet Shawcross - Curtain Rising Magazine - September 2007




    Vince Romoldi (Simon) and Colman Domingo (Lydie-Anne de Rozier).

  • LILIES..., m.e.l. de Adam J.Thompson et Ryan J.Davis, The Deconstructive Theatre Project, New York, mi-octobre, 2008.


  • Les Feluettes au Festival Off Avignon par La Troupe Naçéo, été 2008.

    Le Troupe Naçéo de Québec, présente Les Feluettes dans une mise en scène de Olivier Sanquer au Théâtre de l'Atelier 44 (44 rue Thiers, Avignon) du 10 juillet au 2 août, 2008.

    Pour plus d'info.
    "… Michel Marc Bouchard écrit à contre-pied, pour notre plus grand plaisir. Il se fiche des modes. Avec lui le théâtre renoue avec sa vocation première : celle de nous faire fibrer, pleurer ou rire sans juguler notre réflexion...

    … Olivier Sanquer met en scène ce douloureux règlement de comptes, installe un climat pesant comme une musique obsédante… Toute la distribution se hisse à ce niveau de perfection, d’exigence de jeu qui permet au spectateur, au fil de la représentation de ne jamais rester extérieur à cet amalgame d’émotions qui électrise plateau et salle…"


    Jean-Louis Châles, La Marsellaise, 25 juillet 2008

    "Les Feluettes ou la répétition d’un drame romantique » [1] est un véritable coup de poing au ventre. Moins par l’évocation du contexte homosexuel que par celui de la prison et de l’affrontement entre un condamné et un homme d’Église. Certes, la pièce de Michel Marc Bouchard est une pure fiction. Il n’empêche : elle est si bien interprétée qu’on croit totalement à son histoire. La troupe amateur Naceo, de Québec, a par ailleurs su monter cette oeuvre (dont le coeur est une histoire d’amour entre adolescents) sans en faire une pièce communautaire ou militante, ce qui la rend d’autant plus crédible."

    Pierre FRANCOIS, Holybuzz, 26 juillet 2008

    Axel Arnault (Vallier), Guillaume Saint-Pierre(Jean Bilodeau ) et Victor Perrault (Simon) , Troupe Nacéo, Québec, juin 2007


    Lire la critique de Rue du Théâtre

  • Lilies, m.e.l. de Pierre-Jacques Brault, Mercury Summer Stock Theatre, Cleveland Playhouse, mai 2009



    Voir la publicité de Lilies (Les Feluettes) à Tokyo


  • LILIES (Les Feluettes) de Michel Marc Bouchard, mise en scène de Jun Kurata, Studio Life, Japon, Reprise à Tokyo au Kinokuniya Hall et à Kobe au Shin-Kobe Oriental Theatre , juin et juillet 2009.

    Cette production créée en 2002 dans une mise en scène de Jun Kurata est de retour sur scène pour la troisième!


    Les Feluettes au Festival Off d'Avignon par la Troupe Naceo au

    Théâtre Naceo à l'Atelier 44, rue Thiers
    du 8 au 31 juillet 2009.

    "Le jeu est passionnel, le spectateur est subjugué." Jean-Louis Châles. La marseillaise. 25 juillet 2008.
    "Jeunes et surdoués, les membres de la troupe Nacéo imposent leur vision des Feluettes." ("Rue Du Théâtre")
    «Sur scène, la magie opère. Les personnages transcendent les acteurs qui donnent tout au public. Qu'on se le dise, il y a du théâtre à l'état pur à l'Atelier 44.» (Josiane Desloges, Le Soleil)



    Entrevue sur Youtube

    Critique dans RUE DU THEATRE - AVIGNON


  • LE MAMMOLE , regia Lorenzo Fontana, Associazione 15febbraio (Turin) with the support of Sistema Teatro Torino, Teatro Carignano, Turino (Italia), novembre 2009.

    Directed by Lorenzo Fontana. / Associazione 15febbraio (Turin) with the support of Sistema Teatro Torino.

    "... Ma Le mammole, al di là della vicenda in sé, è anche un arguto pretesto per indagare il sempre sottile confine tra realtà e finzione, con una crescente tensione verso la ricerca della propria identità che tende all’universale, trasformando il pubblico, per l’occasione raccolto “a cornice” sul palco, in testimone diretto di un processo postumo alla menzogna ed all’ipocrisia umana: per assolvere a questo compito, Lorenzo Fontana sceglie una strada di sicuro effetto, e di pregevole resa scenica, limitando orpelli scenografici ed attrezzeria ed optando per una recitazione in cui gli interpreti entrano ed escono di continuo dai personaggi, rendendo così assoluto il ruolo dell’attore in scena.

    La forza espressiva del testo fa il resto e concorre al buon esito di uno spettacolo per il quale auspichiamo una duratura fortuna scenica."
    Roberto Canavesi, Theatrotheatro.it, nov.2009

    ©Paolo Santone.


    LE MAMMOLE (Les Feluettes/Lilies)dans une mise en scène de Lorenzo Fontana de l'Associazione 15febbraio de Turin présentée au prestigieux Teatro d'Elfo de Milan en janvier 2011.


    Directed by Lorenzo Fontana. / Associazione 15febbraio (Turin) with the support of Sistema Teatro Torino."Con grande sensibilità sono trattati i personaggi, delineati da oggetti-segno e interpretati interamente da uomini. Nel lavoro registico – sostenuto da quello di dramaturg di Valentina Diana – anche le scene più erotiche trovano quindi una dimensione poetica. Gli attori interpretano i personaggi con estrema pulizia, mantenendo le distanze dai loro drammi interiori grazie al gioco drammaturgico di teatro nel teatro, e restituendo l’intera vicenda con abili giochi d’ensemble. Attraverso l’uso di pochi oggetti veniamo trasportati in saloni in festa, caldi e vaporosi bagni, boschi notturni.

    Gli attori entrano ed escono dal quadrato scenico sedendosi su sgabelli a fondo palco in veste di carcerati, e contribuendo alla scena attraverso suoni, musiche o silenzi, mentre il vecchio protagonista-regista li guida con dolore. Uno spettacolo estremamente coinvolgente, che lascia grande spazio anche allo spettatore. 4 stars! "
    Maria Vittoria Bellingeri, KRAPP'S LAST POST, Milano, Giovedì 27 Gennaio 2011.


    "Sul palcoscenico dell’Elfo Puccini, si accendono i riflettori su un un testo del grande drammaturgo francese Michel Marc Bouchard. Le mammole – prova o ripetizione di un dramma romantico è un’opera ambientata in una prigione del Quebec nel 1952...La scelta registica è giustamente quella di azzerare quasi totalmente la scenografia e riempire lo spazio solo con i gesti, i movimenti e le voci degli attori. Tutto lo spettacolo è infatti basato sull’essenzialità – un teatro spoglio, quasi shakespeariano – e punta sull’intimità, permettendo al pubblico di sentirsi avvolgere dalle battute e dalle emozioni dei personaggi.

    Uno spettacolo consigliato a un pubblico attento e che – proprio come nel grande teatro elisabettiano – lascia che la fantasia ricrei mondi, che gli occhi non possono vedere." Serena Zunino, PERSINSALA-TEATRO, 28 gennaio 2011.


    LOS ENDEBLES - DIX ANS DES FELUETTES À MEXICO.



    "Simple porque como el subtítulo lo indica es la "repetición de un drama romántico", donde en un primer vistazo se capta una anécdota fácil, con personajes bien construidos y un montaje limpio; y, sin embargo, es compleja porque se trata de una singular versión de teatro dentro del teatro y a su vez dentro del teatro, en el que la lectura del montaje hay que hacerlo a tres niveles distintos... Excelente la dirección de Schoemann, quien saca provecho a cada línea del brillante texto; y lo logra gracias al trabajo, de primerísima factura, que consigue cada uno de los integrantes del elenco. Y si bien todos los actores están estupendos, justo es destacar la participación de Hugo Arrevillaga, Jorge de los Reyes, Raúl Adalid y Raúl Méndez, entre otros." DIARO DE QUERÉTARO, MEXICO, 26 de septiembre de 2010,


    LOS ENDEBLOS (LES FELUETTES) A MEXICO. DIX ANS DE REPRÉSENTATIONS ET ÇA CONTINUE. EN REPRISE AU PRESTIGIEUX TEATRO BENITO JUAREZ.

    Muestra al amor filial, al de amistad o al de pareja en su máximo esplendor, deja ver el sufrimiento por la ausencia del amor, y cómo a cualquier edad, esa fuerza puede llevar a la muerte, a destruir al ser amado o a sobreponerse a cualquier dificultad e incluso a dejarlo ir para permitir que algo nuevo llegue.


    img src="librairie/ENDEBLES2011AFFICHE-400l.jpg " class="imageleft">

    Miércoles 20hrs, Teatro Benito Juárez
    Los Endebles o la repetición de un drama romántico
    De: Michel Marc Bouchard
    Dirección: Boris Schoemann
    Con: Raúl Adalid, Emmanuel Márquez, Hugo Arrevillaga, José Juan Meraz, Alfredo Herrera, Ricardo White, Jorge de los Reyes, Eduardo Ruy, Luis Domingo González, Leonardo Ortizgris y Fernando Briones
    Miércoles 15, 22 y 29 de junio, a las 20 hrs. en el Teatro Benito Juárez.
    Villalongín 15, Col. Cuauhtémoc (MB Reforma)
    Sinopsis
    Simón viejo y encerrado en la cárcel injustamente, invita a su viejo compañero de colegio, Bilodeau, a una pequeña representación de lo que vivieron en la primavera de 1912 cuando ensayaban “El Martirio de San Sebastian” de Gabriele D´Annuzio a sus dieciocho años. En una época en la que la sociedad era conservadora y renuente a aceptarse así misma,Simón y Vallier, apodado el “endeble” por su exceso de sensibilidad, trasladan a la realidad el hecho teatral que interpretan sobre el escenario: se enamoran, teniendo que luchar contra la intolerancia de la sociedad.

    Sobre la obra
    Considerada una de las piezas más importantes del teatro canadiense contemporáneo, Los Endebles destaca por el exquisito manejo que Bouchard hace del lenguaje.Los diálogos son los cimientos de una estructura dramática deslumbrante que hace de esta obra una historia absolutamente conmovedora.


    LILIES (Les Feluettes) présentée au COURTYARD de Londres en novembre 2011.

    Simon Doucet has lost the best years of his life to prison. Once an impassioned schoolboy he is now nothing more than an embittered old man. When trusted to work with the female inmates of the neighbouring prison to put on a Passion Play, he seeks more than just the dramatic, he seeks revenge. With Bishop Bilodeau attending as the guest of honour, Simon uses the play to show his old friend Bilodeau what is truly hidden under his holy facade. Rather than the celestial biblical retelling the bishop expects, the play is much closer to his own human depravity. Bilodeau can only look on in powerless horror as he witnesses the prisoners fantastically and graphically recreate his obsessive love for Simon, his jealousy of the young Count Vallier, and the fateful events of the summer of 1912.

    Director: Roderick D. Morgan
    Producer: Vanessa Barlow
    Casting Director: Tamrone Sellwood


    29th November 2011 to 4th December 2011 - 7.30pm
    Main House


    LILIES at the Courtyard de Londres (UK), décembre 2011.
    SINISTER SHADOW is thrilled to be staging a rare UK performance of this extraordinary play.

    Company: Sinister Shadows presented LILIES by Michel Marc Bouchard - Director: Roderick D. Morgan - Producer: Vanessa Barlow - Casting Director: Tamrone Sellwood

    “Through a play within a play within a play, French-Canadian writer Michel Marc Bouchard tenderly explores an adolescent, homosexual love affair and a senior cleric’s attempts to deny it to himself and the world.” – Barbara Lewis, The Stage.

    Faites la connaissance de la distribution de LILIES


    LILIES (LES FELUETTES) HONORÉ AU DUBLIN GAY THEATRE FESTIVAL 2012.

    Le metteur en scène Joseph Walsh se mérite le prix de la mise en scène.

    "Lilies is a thoroughly engaging piece of theatre...a finely crafted love story...this play is real brain food. In fact it's a feast. Go see, or go hungry!" - The British Theatre Guide.
    Sur la photo, Vallier (David England) et Simon (Dale Page).

    ... Lilies goes further than to simply narrate a beautiful love story. Audiences are immersed within its twists and turns and are impelled to generate realistic connections with the characters onstage. Walsh’s delicate but vital engagement with humour does also, however, allow for light relief, contributing towards the work’s overall vitality.

    An important and influential work, and only at Greenwich Theatre for two more nights, Lilies is a must see.
    Lew Ryland, THE GAY STAGE, 2012.

  • LILIES, m.e.s. Jun Kurata, Studio Life, Tokyo et Kobe , octobre-novembre 2013.



    Pour la quatrième fois depuis 2002, la direction de Studio Life produit à nouveau ma pièce de théâtre LILIES. Je me réjouis pour le public qui aura la chance de découvrir ces nouvelles distributions composées de talentueux acteurs. Un souffle nouveau court sur ce jardin de fleurs. Il est formidable de constater l’affection renouvelée de Studio Life pour LILIES, pour cette histoire d’amour hors du commun qui est devenue, grâce à eux, une histoire d’amour sans frontière.





    En 2009, lors de mon inoubliable voyage au Japon, j’ai eu le plaisir de côtoyer la direction de Studio Life et la metteure en scène Jun Kurata. J’ai alors été impressionné par sa mise en scène et la beauté de son spectacle mais aussi par l’engagement de toute son équipe et par la générosité de tous.J’ai été touché par le jeu des acteurs, par la vérité de leurs interactions et par la délicatesse avec laquelle cette histoire tragique a été livrée au public. J’ai aussi constaté qu’il y avait de la part du public et des fans des acteurs, une réelle affection pour ces personnages venus d’Amérique et d’Europe.

    À notre époque où les valeurs communes confrontent plus que jamais les affirmations personnelles, produire LILIES demeure encore un acte d’amour, de beauté et de courage. C’est donc avec une émotion renouvelée que je tiens à souhaiter aux nouveaux acteurs, ainsi qu’à mon amie Jun Kurata et à toute l’équipe de Studio Life, tous mes vœux de succès pour cette nouvelle mouture de LILIES. Merci du plus profond de mon cœur.

    Michel Marc Bouchard, auteur

  • LILIES, m.e.s. de Tyson Douglas Rand, Convergence-ContinuumProduction, Cleveland,, USA, octobre 2013.

    … The lily appears in literature and mythology as a symbol of purity and innocence. Venus, it is said, saw the lily as she rose from the ocean and became jealous of its beauty. Lilies are also associated with death, in that one regains lost innocence and purity when life is through. Innocence, jealousy and death — these are pretty much the focal points in Bouchard’s play and the fundamental elements that make this story so universally interesting… The New-Herald Entertainment, 10 octobre 2013


  • LILIES, m.e.s. Grahame Renyk, Theatre departement, Queen’s University,Kingston, février 2014.

    … Lilies is a play that goes for the throat. There are no scenes in the play that pull a punch. Every scene relishes in the intensity of the moment. There will undoubtedly be a scene or two that will put you on the edge of your seat. … THE JOURNAL, 7 février 2014.

    … Queen’s drama department’s Lilies or The Revival of a Romantic Drama is a play oozing with intensity. Within minutes of the play’s opening, which focuses on two young men in love within a homophobic environment, its dedication to honesty becomes clear.… THE JOURNAL, 7 février 2014.

    … Written by Canadian writer Michel Marc Bouchard and directed by Grahame Renyk, the plot focuses on how the pair must endure the pressures of their religious school, the intervention of Simon’s family as well as the self-doubt experienced by the lovers. The play does a great job of gradually building dramatic tension… THE JOURNAL, 7 février 2014.
    ©Photo by Jordan Richards

  • LILIES, m.e.s. Matt Smith, Act 1 Theatre, Nashville, Texas, novembre 2014.

    … Smith was deeply impacted by the show from his first reading of the script, which drove his passion to direct it. As an openly bisexual male, Smith was struck by the overtones of male-male love in the play. “Most obviously, LGBT audiences understand the aspect of forbidden love: two young men in love in provincial Quebec at a Catholic Boys School in 1912?” The story of one boy willing to give it all up for love and another stymied by social expectations resonates powerfully with the LGBT experience.. … OUT & ABOUT NASHVILLE, 3 novembre 2014.

    … This is a play that leaves its audience alternately laughing and crying, and from which the audience will emerge wondering about the meaning of what has just happened to it. OUT & ABOUT NASHVILLE , 14 novembre 2014.


    Lilies (Les Feluettes) at Balllard Underground, Local Jewell Productions, Seatlle, USA, from march 25 - april 2016



    Themes of love, jealousy, revenge and forbidden love color this story that begins in 1952 inside a Quebec prison. There, Bishop Bilodeau has been invited for what he believes is a confession from convict Simon Douchet. But no sooner does the Bishop enter the confessional than he is locked in by other inmates and forced to watch them stage a play. A play set in 1912 that tells the story of when Bilodeau and Simon were friends and a love triangle between the two and another friend, Valier, ended in a death for which Simon has been accused and imprisoned. Simon, along with the prisoners, attempt to force Bilodeau into owning up to his actions and the part they believe he played in the death of Valier. Premiered in 1987 in Quebec, the English translation by Gaboriau was published in 1991 and earned critical praise. It was then made into a film titled Lilies where it won Best Canadian Film in 1996 and was nominated for Outstanding Film in 1998 by GLAAD Media Awards.



    Carnet de notes


    L'Hôtel Roberbal au Lac Saint-Jean au début de 1900. Lieu mythique de l'histoire des Feluettes.

    Clients de l'hôtel en 1880. Photo de Ernest Livernois.

    Les champs près de Roberval en 1890.

  • Les Feluettes ou la répétitions d'un drame romantiqueé ...
    Extrait du film LILIES. Version doublée en allemand. ...
    Entrevue de Michel Marc Bouchard en 1988 au Festival ...
    Tsutomu Okuda (Jean Bilodeau), Kenechi Takane (Simon) ...
    Les Feluettes ou La répétition d'un drame romantique. ...
    Los Endebles o la repeticiôn de un drama romantico`. ...
    Le Mammole (Les Feluettes) dans une mise en scène de ...
    Le Mammole (Les Feluettes) dans une mise en scène de ...
    © Robert Laliberté
Les Feluettes, m.e.s de André ...
    Affiche de Los Endebles. M.e.s. et traduction mexicaine ...

    Los Endebles. Alfredo Herrera (La joven esclava ...
    Los Endebles.Eduardo Ruy (La condesa de Tilly. M.e.s. ...
    Lilies. Traduction en japonais. Studio Life Theatre, ...
    Lilies en japonais, Studio Life Theatre, m.e.s. Jun ...
    Lilies en japonais. Koji Ishotobi (Le Vieux ...
    Lilies en japonais, Yoshiki Yamamoto (Vallier). Studio ...
    Les Feluettes, m.e.s. de Daniel Henry,Théâtre Le ...

    LILIES…, m.e.s. de Serge Denoncourt,American ...
    Les Feluettes, m.e.s. de Frédérick Dubois, Théâtre de la ...