Les Papillons de nuit (Comédie)/Nigth Butterflys (comedy)

Création : été 1992, Théâtre de La Fenière, Ancienne0- Lorette, mise en scène de Jacques Lessard

Night Butterflies en anglais par Linda Gaboriau

  • Publiée en français chez Leméac Éditeur, Montréal, 1999
  • other translations conctact Cead
    ...
    « Toutes les qualités d'écriture de l'auteur s'y conjuguent avec beaucoup d'ensemble...
    Rémy Charest, VOIR, août 1992

    Confusion, rebondissements, jamais d'ennui, aucun répit pour le spectateur...
    Jean Beaunoyer, LA PRESSE, août 2003

    La pièce est une merveille d'humour!
    LE PROGRES DE LYON, mars 2007 »
    ...
    Synopsis

      Une maman volontaire souhaite que sa fille policière trouve un prétendant, aussi profitent-elles de leurs vacances ensemble pour tenter de provoquer le destin. Le premier prétendant convoité se trouve être un entomologiste qui a loué le même chalet pour la même période. Deux jeunes frères, en liberté provisoire, profitent de leur sortie pour écumer les chalets entourant le lac. Des couples se formeront.

      Pas facile d’être fille unique, surtout quand votre débordante de mère a décidé de prendre votre vie sentimentale en main ! Ainsi, sous prétexte de passer ensemble une semaine de vacances, Bernadette a loué un chalet au vert, passé une petite annonce vantant les charmes de sa fille Carmen, et attend, glorieuse, la venue de seize prétendants !

      Si ce n’est que Carmen, policière dans le civil, ne supporte pas cette ingérence et menace de repartir illico presto ! Si ce n’est que le chalet se révèle encore habité par le précédent locataire, un charmant entomologiste mais qui préfère les papillons aux hommes et les garçons aux filles ! Si ce n’est que débarquent deux jeunes taulards en permission d’un jour, en quête de téléviseurs à voler, et qui vont se jeter à cœur et corps perdus dans une farandole amoureuse, où les vrais/faux couples se font et se défont tout au long d’une nuit de pure folie.

      Affiche de la production du Théâtre de la Vieille Pulperie, Chicoutimi, 1993.

      This is a summer comedy. Bernadette and her daughter Carmen have rented a cottage for a week. Bernadette is determined to find a husband for her daughter, a police woman who has been unlucky in love. Enter some unlikely suitors: an entomologist who has rented the same cottage for the same period and two brothers on parole who are using their day pass to collect TV sets from the cottages around the lake. Who will fall in love with whom?
    Création et Personnages

      Bernadette (La mère): Denise Gagnon
      Carmen (la fille, policière): Michèle Sirois
      Ludovic (enthomologiste): Normand Poirier
      Mario (frère de Jérémie): Antoine Laprise
      Jérémie (frère de Mario): Karl Poirier-Peterson

    • LES PAPILLONS DE NUIT, création, m.e.s. de Jacques Lessard, Théâtre de Lafenière, Québec, août 1992.

      "Une fine comédie sur les moeurs amoureuses. L'amour, et surtout la quëte de la perle - ou du papillon - rare. Voilà bien un thème usé, croit-on. Un préjugé que le Théâtre de La Fenière balaie du revers de la main avec la comédie Les Papillons de nuit et ce d'autant plus brillament que l'auteur, Michel Marc Bouchard, veille à nous y faire grandir en sagesse... et en douce folie. A l'image de ses personnages.... Rire et intelligence!"
      Marie Delagrave, LE SOLEIL, août 1992

      "Avec Les Papillons de nuit, Bouchard signe un des textes les plus riche de l'été théâtral. Une véritable comédie, qui creuse en profondeur l'âme de ses personnages et triomphe des préjugés sans même avoir l'air d'essayer... On se souviendra longtemps de cette pièce où, au delà de toutes les apparences, tous les êtres finissent par trouver papillon à leur chenille." Rémy Charest, VOIR (Québec), août 1992
    Extrait

      CARMEN. (Temps.) Y m’arrive d’être fatiguée d’être seule, d’être très seule, c’est vrai. Fatiguée de prendre mes repas en compagnie de chaises vides, fatiguée de sortir toute seule et de rentrer toute seule en me faisant croire que moi et mon ombre on a passé une belle soirée, fatiguée d’embrasser mon oreiller en y inventant un nouveau nom chaque nuit. Fatiguée de savoir déjà comment ça va finir dès qu’un homme veut me séduire, fatiguée de savoir qu’y me trouve belle un soir et pis que le lendemain, quand il aura eu ce qu’y cherchait, y se souviendra même pas de mon nom. Fatiguée d’avoir peur de me faire mal, de faire mal... Fatiguée d’aimer avec les deux pieds sur le frein.

      JÉRÉMIE. On est fait pour aller ensemble.

      CARMEN. J’ai dit fatiguée, pas désespérée.
    Productions


    • LES PAPILLONS DE NUIT, reprise, m.e.s. de Jacques Lessard, Théâtre Saint-Pierre de L'Ile, Ile d'Orléans, été 1993

      ©Claude Bureau
      Sur la photo, Michèle Sirois (Carmen) et Karl Poirier-Petersen (Jérémie),Théâtre de La Fenière, Ancienne-Lorrette, 1992

      Antoine Laprise (Mario) et Karl Poirier-Peterson (Jérémie_., Théâtre de la Fenière, été 1992


      Denise Gagnon (Bernadette) et Michèle Sirois (Carmen),Théâtre de la Fenière, été 1992


    • LES PAPILLONS DE NUIT, m.e.s. de l'auteur, Théâtre de la Vieille Pulperie, Chicoutimi, été 1993

      Sur la photo, Jean-François Blanchard (Ludovic), Chantal Baril (Carmen), Marie-Hélène Gagnon (Bernadette), Sylvain Scott (Jérémie) et Benoît Lagrandeur (Mario), Théâtre de la Vieille Pulperie, Chicoutimi, 1993
      © Robert Laliberté

      "Heureuse subtilité du texte qui au lieu de provoquer des rires gras, fait appel à l'intelligence et à l'intérêt soutenu du public. Ce sont des jeux de mots, des entrecroisements de situations, des quiproquos dignes des comédies classiques.", CT, PROGRÈS-DIMANCHE, juin 1993

      "La comédie de Bouchard provoque le rire par les réparties savoureuses d'un texte intelligent et vif... Le décor de Danièle Lévesque est un petit bijou, dont le romantisme nous propulse de façon convaincante en pleine nature... Forts d'un texte solide tou en étant drôle, d'une mise en scène au ryhtme rapide, les personnages prennent corps et on se surprend à s'y attacher." Christiane Laforge, LE QUOTIDIEN, juin 1993

      "Outre un humour saisissant et une solide performance des comédiens, la production théâtrale Les Papillons de nuit illustre l'habilité d'un auteur à regrouper des thèmes importants de la société moderne, à savoir l'amour, l'homosexualité, l'analphabétisme, l'environnement et la criminalité." Jean-François Saint-Gelais, LE RÉVEIL DU SAGUENAY, août 1993

    • LES PAPILLONS DE NUIT, m.e.s Fernand Rainville, Théâtre des Hirondelles, Beloeil, 8 juin 1999.

      Pierrette Robitaille (Bernadette) et Geneviève Brouillette (Carmen), Théâtre des Hirondelles, 1999.

      "La pièce est magistralement défendue par Pierrette Robitaille. Une performance suffisante pour en faire un énorme succès."Jean Beaunoyer, LA PRESSE, juillet 1999

      "Bon en bibitte! Tout en faisant rire l'auteur parvient à faire passer ses messages et fait assez inusité dans une comédie, la deuxième partie est meilleure que la première." Michel Thérrien, ÉCHOS-VEDETTES, juillet 1999

      Finaliste à la Soirée des Masques de l'Académie Québécoise du théâtre pour le spectacle le plus populaire, 1999.

    • LES PAPILLONS DE NUIT, m.e.s. de J.F. Lessard, Théâtre d’été de Saint-Félicien, Québec, juin à août 2002.

    • LES PAPILLONS DE NUIT, m.e.s de Denis Brassard, Troupe Exalta, Saint-Lin des Laurentides, juillet 2003

      La remarquable mise en scène de Denis Brassard qui a donné un nouveau souffle à la pièce de Bouchard... en lui donnant un ryhtme beaucoup plus accéléré, en minimisant le décor et en utilisant les acteurs d'une étrange façon; ils deviennent pendant les enchaînement les narrateurs de la pièce... En somme de la confusion, des rebondissements, de la comédie et jamais d'ennui dans ce spectacle qui ne laisse aucun répit au spectateur.Jean Beaunoyer, LA PRESSE, août 2003


    • NIGHT BUTTERFLIES, (trad.Les Papillons de nuit par Linda Gaboriau), Theatre du Lac Brome, m.e.s. Alex Ivanovici, Knoltown, juillet 2004

      Emma Bernard (Bernadette) et Patricia Padilla (Carmen). Troupe du Perroquet, Montréal, 2005



    • LES PAPILLONS DE NUIT, m.e.s. Perrine David, Troupe du Perroquet, Montréal, mai 2005

    • LES PAPILLONS DE NUIT, Compagnie Circonflexe, Paris, septembre 2005


    • LES PAPILLONS DE NUIT, m.e.s de François Rancillac, Théâtre Piccolo, Centre dramatique national de la Comédie St-Étienne, France, février 2007

      Sophie Barboyon (Bernadette) et Riad Gahmi (Ludovic)., Piccolo Théâtre du Centre dramatique national Comédie Saint-Étienne, mars 2007.

      "Un moment de pur bonheur. Au delà des quiproquos, des jeux de mots désopilants, la pièce propose une réflexion intelligente sur les relations humaines, sur la tolérance. Elle dessine ainsi un chemin initiatique invitant les personnages à la découverte d'eux-mêmes... La pièce est une merveille d'humour et de situations dont la cocasserie le dispute à la poésie ambiante." LA TRIBUNE. LE PROGRÈS, mars 2007

      "Un vaudeville déjanté avec un brio confondant.", LE PAYS, mai 2007

      "Humour irrésistible... Du rire salvateur, révélateur d'un monde qui déraille, peuplé de personnages au bord de la crise de nerf, tous en quête effrénée d'amour mais contrariés par la peur panique de s'y abandonner."Michel Clavel, PETITES AFFICHES DE LA LOIRE, mars 2007

      "Une farce moderne et libre. Une comédie d'une belle franchise sexuelle... Elle a des allures de Dario Fo québécois, cette sortie qui sort chacun de son somnambulisme." Gilles Costaz, POLITIS, mai 2007

      "Un spectacle passionnant, tant par sa mise en scène originale que par la langue québécoise aux expressions imagées bien servies par le jeu des comédiens.",LE PAYS, MAI 2007

    • LES PAPILLONS DE NUIT, mise en scène de André Montmorency, au Cabaret Mouillepied , Saint-Lambert, du 24 juin au 30 août 2009 / Interview avec Paul Amarani.

    Carnet de notes



      Le Théâtre de la Vieille Pulperie de Chicoutimi qui a présenté les comédies LES GRANDES CHALEURS et LES PAPILLONS DE NUIT a cessé ses opérations suite au déluge catastrophique du Saguenay en 1996. Le décor de LES PAPILLONS DE NUIT a été emporté lors de cette catastrophe, le plus important désastre naturel dans l'histoire du Canada.




    LES PAPILLONS DE NUIT AU THEATRE DE L'ILE A GATINEAU DU 6 JUILLET AU 27 AOÛT 2001

    Mise en scène de Mathieu Charette

    Bernadette, inquiète de voir sa fille policière Carmen désespérément célibataire, désire à tout prix lui trouver un mari. Elle loue donc un chalet et l'invite à passer une semaine avec elle. Maman a conçu un plan secret : par l'intermédiaire d'une petite annonce, elle veut faire venir seize prétendants. Mais voilà que se présente un entomologiste qui a loué le chalet pour la même période ainsi que deux prisonniers en permission d'un jour en quête de téléviseurs à voler. De rebondissements en surprises, qui tombera en amour avec qui?
    Une fine comédie, un vrai petit bijou d'humour et d'humanité!

    "... les dialogues bien ciselés font souvent mouche dans la salle et le metteur en scène, Mathieu Charette, dirige avec une belle fantaisie le dérèglement de cette réunion de famille. Il pioche avec allégresse dans la grande malle des ressorts comiques de dessins animés pour composer un spectacle inspiré de l'humour Tex Avery. Et qu'il assume pleinement : musique enjouée, décors irisés découpés dans du carton (belle scénographie de Julie Giroux), rythme alerte... On eût dit que tout accompagnait gaiement une joyeuse dégringolade." Maud Cucchi, LE DROIT, 8 juillet 2011


  • Les Papillons de nuit, m.e.s. de Perrine David, Troupe ...
    Les Papillons de nuit>/b>, m.e.s de Maxime Leroux, ...
    Night Butterflies, (trad.Les Papillons de nuit par Linda ...
    Les Papillons de nuit, m.e.s de François Rancillac, ...