Les collectifs et comédies diverses/en construction

...
« CETTE PAGE DU SITE EST EN CONSTRUCTION/IN CONSTRUCTION »
...
LE COUVENT 1929




Michel Marc Bouchard et le Couvent Notre Dame de l'Isle de Saint-Coeur de Marie.




LA VEUVE ET LE VARECH



La Veuve et le varech Diane Fortin (L'Aubergiste). Mise en scène de l'auteur. Théâtre de la Saumonière, Matane, été 1980.

LE RETOUR INATTENDU DE FRANK PARADIS



LE RETOUR INNATENDU DE FRANK PARADIS, création, m.e.s de l'auteur,Théâtre du Micmac, Roberval, Québec, été 1983.

François Paradis, le héros mythique de Maria Chapdelaine, oeuvre de Louis Hémon, a été retrouvé congelé dans le nord de la forêt québécoise. Conservé à la NASA en Floride par une équipe de chercheurs, il est accidentellement décongelé par une préposée à l'entretien. S'éveillant de son coma, il visionne sur un moniteur télé, une Xième adaptation cimatographique de l'oeuvre. Il y découvre une Maria sous les traits d'une starlette de cinéma. Il part vers le Québec à la recherche de cette nouvelle Maria. Il fait le "tour du Lac Saint-Jean". Épopée drôlatique sur les clichés et stéréotype de cette région.

LA VISITE OU SURTOUT SENTEZ-VOUS PAS OBLIGÉS DE VENIR

en collaboration avec Robert Bellefeuille ; version revue et corrigée en 1993 par Benoît Lagrandeur




Création
Coproduction du ,Théâtre de la Vieille 17 , et du ,Théâtre du Nouvel-Ontario, 11 mars 1987
Résumé
Un couple raconte trois journées mémorables au cours desquelles, à dix ans d'intervalle, il a reçu de la visite, et illustre par trois livres – L'Art de recevoir, L'Art de percevoir et L'Art de décevoir – les joies et les affres provoquées par ces visiteurs le plus souvent issus du " cirque de la condition humaine ". Comédie grinçante sur nos mœurs et revendication du droit à la solitude.

Le 17 juin 1984, Le Théâtre d'été du MicMac de Roberval, au Lac Saint-Jean, créait «La visite ou...» de Michel Marc Bouchard, d'après une idée originale de Robert Bellefeuille et Michel Marc Bouchard, dans une mise en scène de l'auteur. L'idée de cette comédie de moeurs sur les comportements des individus en visite est venue d'une foule d'observations sur les grandes familles québécoises et ontariennes dont l'une des principales distractions était d'aller faire un tour chez la parenté.[...]

L'accueil du public estival à cette comédie fut si généreux que le Théâtre du MicMac établit un record de fréquentation d'ici là imbattu. Ainsi, «La visite ou...» fut repris autant en Ontario qu'au Québec...[...] Il est rare qu'un texte d'abord créé par une troupe amateure soit sujet à une création professionnelle. Mais, la réponse populaire ayant été si emballante, le Théâtre du Nouvel-Ontario proposa donc ce spectacle en collaboration avec le Théâtre de la Vieille 17.

Synopsis: Comment mettre à l'abri un bonheur conjugal de l'invasion des parents, des amis et des relations? Comment éviter que l'ouverture d'une porte ne provoque un flot de personnages de tout acabit qui vous trouvent si «accueillant» et finissent par vous exploiter?

C'est le cas vécu de Monique et Roger qui, pendant trente ans, ont souffert de joies et les affres de «LA VISITE». De 1955 à 1976, ils ont été victimes de leur hospitalité. À chaque décennie, ils ont fait le point sur les comportements de leurs convives.

[...]

De «LA VISITE» qu'on ne veut pas recevoir à celle qui ne peut jamais venir; de celle qui vient d'un autre monde à celle qui va quitter le nôtre; une suite folle de personnages directement puisés dans le théâtre de l'absurde, de la comédie de situations à l'américaine, du théâtre de LaBiche et de bien d'autres.

«LA VISITE», c'est le feu roulant de caricatures souvent proches de nous, de nos comportements. C'est une réflexion sur le plaisir de recevoir, sur l'importance de l'amitié et sur la grande peur de la solitude.

Ce que les critiques ont dit...

«Ils sont plus de 30 à passer sur la scène à un rythme à vous faire pleurer de rire.»
Gilles Garand, Le Voyageur (Sudbury)

«J'avais tellement ri qu'à l'entracte, j'en avais mal aux mâchoires. C'est une douleur que j'ai dû subir jusqu'à la fin de la soirée.»
Carole St-Cyr,Bonjour Atlantique (SRC Moncton)

ROCK POUR UN FAUX BOURDON




Création
Coproduction du Théâtre de la Vieille 17 et du Centre national des arts, 1983

Résumé
Trahi par sa bande, les Rois du lip-sync, Bourdon décide de se venger. L'intrusion, au sein du groupe, d'une jeune fille bien nourrira davantage son désir de vengeance. C'est dans une atmosphère musicale, où l'on va de la comédie au drame, que ces jeunes tenteront, à travers leurs histoires d'amour et leur petite délinquance, de former un véritable orchestre rock.

L'AMOUR A l'AGENDA/UNE ENTREPRISE AMOUREUSE





Nouvelle version de L'amour à l'agenda [1986]

Création
Théâtre des Hirondelles, été 1996

Résumé
Richard et Huguette, divorcés et propriétaires du même restaurant, tentent de ne pas confondre vie privée et vie professionnelle. Leur fille, Patricia, une avocate qui s'apprête à épouser son associé, ne semble pas avoir retenu la leçon de vie de ses géniteurs.

CYRANO DANS UN PARC/CYRANO AFTER SHAVE


L'ORGUEIL/LES HUIT PÉCHÉS CAPITAUX




Création
Théâtre PàP dans Les huit péchés capitaux (Éloges), 11 novembre 1997 dans une mise en scène de René-Richard Cyr et de Claude Poissant avec Sylvie Drapeau, Dominique Quesnel et Denis Roy.

Résumé
Lisa a tenté de se suicider. Au cours d'un souper où ses amis se font fort de la réconforter, ces derniers ne trouvent rien de mieux que de se disputer et de répéter à Lisa que Lorraine, celle qu'elle aimait, ne valait pas la peine qu'elle meure pour elle. La fin du souper sera tragique...

Extrait
« LISA, à Lui : Lorraine aimait beaucoup ta cuisine. / LUI : Tu m'excuseras mais j'ai jamais trouvé que Lorraine avait beaucoup de discernement. Ça fait que les compliments de Lorraine… / ELLE : En diplomatie, toi, t'es beaucoup mieux. / LISA, à Elle : Pourriez-vous m'appeler un taxi? »

Critiques
« Avec Michel Marc Bouchard, l'orgueil prend un chemin subtil: le chantage au suicide. Rien n'arrête la sottise et l'entêtement qui, pourquoi pas, peuvent ajouter leur piment à une déprime sévère ». Guylaine Massoutre, JEU, mars 1998.

« Certains de ces éloges du péché sont cependant plus percutants que d'autres. Tel est le cas du sketch de Michel Marc Bouchard consacré à l'orgueil: d'une méchanceté gratifiante. » Hervé Guay, LE DEVOIR, 6 et 7 décembre 1997.

«[…] morceau de bravoure de Michel Marc Bouchard stigmatisant l'orgueil, d'une méchanceté digne des sketches des Nouveaux monstres. » Hervé Guay, lE DEVOIR, 11 novembre 1997.

LE JADE ET L'ÉBÈNE (LES CONTES URBAINS)




Création
Théâtre Urbi et Orbi, décembre 1997. Mise en scène de André Brassard avec René Gagnon dans le rôle du conteur.

Résumé
Un jour de décembre, à Montréal, le livreur du dépanneur, Sun Li, seize ans, cherche quel mensonge il pourra encore conter à son père pour justifier son retard. Le jeune Asiatique d'une beauté impériale ne peut certes pas avouer son amour pour Dimanche, un jeune Noir d'une beauté coloniale...

Extrait
« Il répliqua que, pour l'excuser devant ses parents de ses absences fréquentes à table, il avait prétexté une fixation folle de manger du chinois! »

LES ABOYEURS





Création
Théâtre Beaumont Saint-Michel, 18 juin 1999
Résumé
De redoutables journalistes, vedettes de la télévision nationale, débarquent dans une petite ville tranquille pour y dénicher le scandale qui fera mousser les cotes d'écoute de la station locale en panne d'auditoire.

La comédie satirique Les Aboyeurs au Théâtre du Chenail-du-Moine à Sorel (Québec) jusqu'au 30 août 2008.

Satire sur le monde du journalisme créée au Théâtre Beaumont Saint-Michel en 1999. Elle sera recréée dans une mise en scène de Bernard Fortin.

Résumé
De redoutables journalistes, vedettes de la télévision nationale, débarquent dans une petite ville tranquille pour y dénicher le scandale qui fera mousser les cotes d'écoute de la station locale en panne d'auditoire.
Le THÉÂTRE DE L’OPSIS présente dans une mise en scène de Luce Pelletier, LES ÉTATS-UNIS VUS PAR... du 23 FÉVRIER au 13 MARS 2010. Textes de huit dramaturges et auteurs-compositeurs québécois dont François Archambault, Michel Marc Bouchard, Catherine Léger, Pierre-Yves Lemieux, Richard Séguin, Jasmine Dubé.

Depuis 2006, le Théâtre de l’Opsis explore les États-Unis à travers les propos de ses dramaturges et de ses romanciers. Quatre ans plus tard, le Cycle états-unien se termine au Prospero. Après avoir laissé huit auteurs américains dont Adam Bock, Lisa D’Amour, William Faulkner, Clifford Odets et Paula Vogel nous raconter leur pays, la parole est maintenant donnée à huit dramaturges et auteurs-compositeurs du Québec.
LIRE LES CRITIQUES: 7 JOURS - LE QUATRIEME - MON THEATRE.QC.CA - LA PRESSE


LES SENS! Écriture à six mains! Dans une mise en scène de Benoit Lagrandeur, au Théâtre de la Rubrique, Jonquière (Saguenay), à compter du 26 janvier 2011.


Texte de Michel Marc Bouchard, Sylvie Bouchard, Daniel Danis, Jean-Rock Gaudreault, Larry Tremblay et Pierre-Michel Tremblay.

Avec Émilie Gilbert-Gagnon, Benoît Lagrandeur, Patrice Leblanc, Sara Moisan, Guillaume Ouellet et Guylaine Rivard

Outils idéaux pour percevoir, pour nous situer, pour entrer en contact avec notre environnement, nos sens se seraient-ils atrophiés? Qu’en est-il de la perception de l’autre par rapport à la nôtre? Avons-nous perverti ces précieuses antennes? Peut-on toujours s’y fier ou nous jouent-ils parfois des tours?

Spectacle mosaïque, révélateur de nos contradictions, les Sens se veut également une célébration des imaginaires singuliers de ces créateurs hors pair.



"Avec Les sens, le Théâtre La Rubrique joue un grand coup en ne présentant pas un mais bien six auteurs différents... comme tout autant d'écritures dramatiques distinctes. Ce qui frappe le plus dans Les sens, c'est cette diversité d'écritures que d'aucuns appelleraient le style. Six auteurs, six visions du monde... mais aussi, six visions du théâtre, de la façon de construire une histoire, de l'art du dialogue. On y retrouve ce qui fait la singularité de l'oeuvre de chacun: la place de la famille et le souci du détail de Michel Marc Bouchard; les accents politiques et l'humour caustique de Pierre-Michel Tremblay; le formalisme et la précision maniaque de Larry Tremblay; l'apparence de légèreté de Sylvie Bouchard; le réalisme et la profondeur existentielle de Jean-Rock Gaudreault; et, enfin, la quête quasi mystique de soi et de l'autre de Daniel Danis." Dario Larouche, VOIR.CA SAGUENAY, 3 février 2011


"Beau soir de première, mercredi dernier, alors que le Théâtre la Rubrique de Jonquière présentait la pièce « Les Sens », une oeuvre de six saynètes écrites par six grands dramaturges de la région sur la thématique des cinq sens en plus du mystérieux sixième sens." Roger Blackburn, LE QUOTIDIEN, 27 janvier 2011



JE LES CONNAISSAIS! - Un court texte de Michel Marc interprété par ANNE CASABONNE dans la nouvelle édition des CONTES URBAINS à LA LICORNE(Montréa) à compter du 29 novembre.

- Avec Anne Casabonne, Louisette Dussault, Marie Eykel, Jean-François Gaudet, André Richard, Marcel Sabourin et Linda Wilscam.
©Stephene Poulin.

... Bouclant la première partie, l'excellent conte de Michel Marc Bouchard joue sur plusieurs niveaux, entre la tragédie et la critique sociale. Il est porté par un souffle impressionnant d'une Anne Casabonne très habitée et poignante. Marie Labrecque, LE DEVOIR,1er décembre 2011.

... "Je les connaissais" de Michel Marc Bouchard livré avec sensibilité par Anne Casabonne... Le spectacle lève donc avec cette tragédie du Boxing day, imaginée par l'auteur des Feluettes. Un conte pamphlétaire et poétique qui permet d'admirer le talent de Anne Casabonne..., Luc Boulanger, LA PRESSE, 1er décembre 2011.

... voilà qu’Anne Casabonne commence le très beau texte de Michel Marc Bouchard, infiniment tragique et pourtant drôle par moment, avec une langue unique, une dure histoire de drame en banlieue qui secoue et que Casabonne interprète avec finesse.. Marie-Paule Grimaldi, L'AUT'JOURNAL, 2 décembre 2011.

Les Contes urbains reviennent à La Licorne cette année! En plus de la thématique habituelle, la ville dans le temps des fêtes, on retourne en enfance! Les histoires seront des histoires de grands, mais les conteurs seront ceux et celles qui nous racontaient quand nous étions petits. Les interprètes des émissions Les Zigotos, La Souris verte, Passe-Partout, Félix et Ciboulette, Fanfan Dédé, La Ribouldingue et Picotine (imaginez!) seront au rendez-vous.

Yvan Bienvenue, maître d’oeuvre de cette tradition de Noël, vous convie à cette 16e édition des Contes urbains. Un auteur, un acteur et une bonne histoire, il n’en faut pas plus pour faire la meilleure des soirées!

Textes Michel-Marc Bouchard, Chrystine Brouillet, Fabien Cloutier, Dominick Parenteau-Lebeuf, André Richard, Marcel Sabourin, Linda Wilscam - Mise en scène Martin Desgagné.






LES PAPILLONS DE NUIT, m.e.s. de l'auteur, Théâtre de la ...