La Poupée de Pélopia

Création : Théâtre d'Aujourd'hui,, mise en scène de Michèle Magny, novembre 1984

Pelopia Dolls en anglais par Gedeon Schein
Die Pulpe en allemand par Ulrike Sanko

  • Publiée en français chez Leméac Éditeur (1985)
  • other translations conctact Cead
    ...
    « Voici un Bouchard ciselé où l'ironie de répliques lacérantes se disputent puissamment à une douleur innomable et à l'étrangeté. Jean Saint-Hilaire, Le Soleil, avril 1995 »
    ...

      Synopsis

      Après quinze ans d'absence suite à un rapport incestueux avec son père, célèbre artisan de la poupée, une jeune femme, Estelle, revient chez ses parents sous le nom de Pélopia. Elle lui demande de créer une poupée particulière. C'est à la conception de cette poupée qu'elle redécouvre son père, sa mère ainsi que sa soeur qui vit égalememnt une relation incesteuse avec son père.



      ©R.Lacroix
      Maquette de décor de Richard Lacroix pour La Poupée de Pélopia, Théâtre du Trillium, Ottawa, 1990.

      After fifteen years of absence further to an incestuous relationship with her father, famous craftsman of the doll, a young lady, Estelle, returns to her parents under the name of Pélopia. She asks his father to create a particular doll. It is in the conception of this doll that she rediscovers her father, her mother as well as her sister who lives égalememnt an incesteuse relation with her father.

      Personnages/Characters

      Maître Daniel
      Célèbre fabricant de poupées, époux de Judith, père de Estelle et Brigitte. / Husband of Judith, father of Estelle and Brigitte. Famous manufacturer of dolls.

      Judith
      Chargée des affaires de son mari. Mère de Estelle et Brigitte. / In charge of the business of her husband. Mother of Estelle and Brigitte.

      Brigitte
      Fille ainée du couple. Elle assiste son père dans ses travaux. / Oldest daughter of the couple. She assists her father in his works.

      Estelle
      Fille cadette du couple. Elle revient à la maison après 15 ans d'absence sous l'idendité de Madame Pélopia. / Younger daugther of the couple. She returns home after 15 years of absence under madam Pélopia's idendity.

      Prix/Awards


      Finaliste aux prix littéraires du Gouverneur Général du Canada, 1985

      Critiques/Reviews


      "La pièce nous amène dans un univers à mi-chemin entre le rêve symbolique et le réel." Paul Lefebvre, A votre service, Radio-Québec, novembre 1984

      "Un des très grandes productions de cette saison théâtrale remarquable, à revoir pour le plaisir de la réflexion". Louise Saint-Pierre, Les Belles heures, novembre 1984

      "L'auteur possède une langue sûr où les adultes-enfants s'expriment avec égoïsme et charme sans que leur complices ne se sentent piégés."
      André Dionne, Lettres québécoises, printemps 1985

      "Avec son langage d'une grande intensité ce texte fait ressentir l'mpuissance des enfants violés..." Jorg Zimmer, Neuss-Grevenboicher-Seitung, janvier 2002

      "Par des dialogues assez bref, Bouchard réussit à dévoiler les désirs, les motifs, les stratégies de survie, les attachements insolubles... sans jamais les jouer de manière moralisante..." Dorohtea Wand, NGZ,Neuss,Allemangne, février 2002

      Productions

    • LA POUPÉE DE PELOPIA, création, m.e.s. de Michèle Magny, Théâtre d'Aujourd'hui, Montréal, Québec, novembre 1984.


      ©Gilberto de Nobile
      Isabelle Miquelon (Pélopia) et Suzanne Garceau (Judith), LA POUPÉE DE PÉLOPIA, mise en scène de Michèle Magny, Théâtre d'Aujourd'hui, Montréal, 1984

      ©Gilberto de Nobile
      Isabelle Miquelon (Pélopia) et Pierre Collin (Maître Daniel), LA POUPÉE DE PÉLOPIA, mise en scène de Michèle Magny, Théâtre d'Aujourd'hui, Montréal,1984


    • PELOPIA'S DOLL, Lecture publique, traduction de Gedeon Schein de La Poupée de Pélopia, au New Dramatist, New-York, hiver 1986.


      Yzabelle Boivin (Pélopia) et Julie Boivin (Brigitte), LA POUPÉE DE PÉLOPIA, mise en scène Lawrence Tardif, L'Aire de Jeu, Sherbrooke, avril 1988


    • LA POUPÉE DE PÉLOPIA, mise en scène de Laurence Tardif, L'Aire de Jeu, Sherbrooke, avril 1988.

    • LA POUPEE DE PÉLOPIA, m.e.s. lecture de Jean-Claude Idée, Magasin d'écriture théâtrale de Belgique, lectures à Limoges au Festival International des Francophonies et à Bruxelles, automne 1988.

    • LA POUPÉE DE PÉLOPIA, m.e.s de Claire Faubert, Théâtre du Trillium, Ottawa, 1990.


      ©Jules Villemaire
      Marie Turgeon (Pélopia) et Raynald Robinson (Mäître Daniel), mise en scène de Claire Faubert, Théâtre du Trillium, Cour des ars, Ottawa, novembre 1990


    • LA POUPÉE DE PÉLOPIA, m.e.s. de Richard Paquet,Théâtre de la Coalition, Québec, Qc, avril 1995.



    • DIE PUPPE,traduction en allemand et mise en lecture de Ulrike Schanko, Rheinische Landestheater, Neuss, Allemagne, février 2002.


    • LA POUPÉE DE PÉLOPIA, m.e.s M.Fahouder, Azimut Théâtre, Meriot, France, saison 2003-2004.


      Gedeon Schein, traducteur américain de La Poupée de Pélopia, et Michel Marc lors de sa résidence d'auteur au prestigieux New Dramatist de New-York en 1986.


      Pélopia/Mythologie

      Fille de Thyeste. De ses relations incestueuses avec son père naît un fils, Egisthe, qu'elle abandonne. Devenue l'épouse d'Atrée, chez qui elle se réfugie, elle accueille Egisthe et le fait élever avec Agamemnon et Ménélas. Atrée ayant demandé à Egisthe de tuer Thyeste qui lui dispute le pouvoir, Egisthe reconnaît par hasard (grâce à l'épée abandonnée sur le lieu de l'inceste) son père biologique et tue à sa place son père adoptif. Pélopia se donne la mort.

  •